• Mes roses me manquaient.  Je suis toujours très contente lorsque j'aperçois les premiers boutons sur mes rosiers. Lorsque l'éclosion a lieu, mon grand plaisir est  de tourner autour du rosier pour  repérer la  ou  les roses qui ont quelque chose de particulier ou quelque chose qui me "parle".  Il peut s'agir  d'une  imperfection,  qui par la même occasion  la rend unique. Il peut s'agir aussi d'un insecte qui fait sa première visite des lieux. Tout est bon pour faire un gros plan et combler le regard qui s'attarde. A partir de là, c'est le langage du silence, il n'y a plus que la rose et moi.

     

    la rose d'un jour

     

     

    la rose d'un jour

     

     

    la rose d'un jour

     

     

    la rose d'un jour

     

     

    la rose d'un jour

     

     

    La rose d'un jour

    Dans quelques heures, cette rose sera flétrie, mais pour l'instant, elle a son mot à dire.  Demain, elle nous dévoilera un autre aspect d'elle-même...


    votre commentaire
  • Je continue la visite...

    ... sous un autre angle (3)

    L'entrée de la basilique face à l'esplanade

    ... sous un autre angle (3)

     

     

    ... sous un autre angle (3)

     

     

    ... sous un autre angle (3)

    Au dessus, l'entrée de la basilique supérieure

    ... sous un autre angle (3)

    Cette photo a été prise pendant le pèlerinage du diocèse de Glasgow (Ecosse) en 2016. Un volontaire range les voiturettes qui transportent les malades.

    ... sous un autre angle (3)

    Au-dessus de la grotte l'emplacement de la chapelle (la crypte), premier sanctuaire édifié en ce lieu et consacré en présence de Bernadette le 19 mai 1866. 

    ... sous un autre angle (3)

    L'aile droite de la basilique sous un autre angle

    ... sous un autre angle (3)

    La grotte de Massabielle

    ... sous un autre angle (3)

    Distributeurs d'eau de la source

    ... sous un autre angle (3)

     De l'autre côté du Gave, (côté prairie) les brûloirs à cierges. Avant les inondations, ils se trouvaient  près de la grotte. Depuis, il y a eu quelques travaux  d'amélioration et d'embellissement. A présent, il y a une  passerelle qui relie les piscines aux brûloirs à cierges.

    ... sous un autre angle (3)

     

    ... sous un autre angle (3)

    La Vierge couronnée*

     *Ici, je me suis essayée à la technique du HDR (imagerie à grande gamme dynamique). J'avoue que ça donne une autre dimension à la photo... il faudra que je remette ça. wink2 


    votre commentaire
  • L'équipe Eklablog vient de me rappeler gentiment que mon blog est inactif (24 jours). Que le temps passe vite !... C'est à croire que je ne suis pas faite pour tenir un blog, qui logiquement, doit être alimenté régulièrement (1 à 2 fois par semaine minimum) et ce n'est pas mon cas. Je vous invite à lire le billet "À propos de l'auteur" (onglet sous la bannière), vous comprendrez mieux le pourquoi de mes silences.wink2 

    Pourtant, j'ai quand même trouvé le temps de créer un autre blog sur une autre plateforme,  simplement parce qu'il n'y avait pas de publicité. Le pire dans l'histoire, c'est que je n'ai pas le courage de supprimer l'un des deux… en fait, j'aime mes blogs ! J'aime le temps que je passe dessus et la réflexion qu'ils m'inspirent.

     Il ne me reste plus qu'une chose à faire, c'est d'alimenter ces deux blogs avec le même contenu ou presque… Après tout, ce choix me permet d'ajouter ou de retirer certains éléments dans l'un ou dans l'autre ...  selon ma disposition d'esprit. À vous de voir. Peut-être que votre curiosité vous poussera à aller voir dans quel état j'erre sur l'autre blog wink2... c'est ICI.

    Trêve de plaisanterie, je reprends le vrai sujet de ce billet... Lourdes.

                                         --------------------------------------

    Ce billet fait suite à deux autres qui datent de 2016. Je vous mets les liens tout à côté au cas où vous auriez envie d'y faire un tour...  "Sous un autre angle"
    "L'automne à Lourdes"

    Pour cet article, je me suis focalisée sur les statues qui habitent ce lieu. À Lourdes, il n'y a que l'embarras du choix, les statues ne manquent pas...

     

      La Vierge couronnée trône au beau milieu du Sanctuaire... normal, c'est elle qui en est la reine ! En toile de fond,  on aperçoit le château fort de Lourdes sur son rocher. 

    À droite de l'esplanade se trouve la statue de St Martin, juste à l'entrée de la rampe d'accès qui mène à la basilique supérieure...
     

     Au bas de la stèle, une sculpture en relief (très dégradée) représente St Martin coupant sa cape avec son épée pour en donner une moitié à un pauvre.

    À l'entrée de la rampe gauche, c'est St Rémi Évêque de Reims... On ne perçoit que sa silhouette car le soleil se reflète sur le marbre blanc...
     

     Sculpture au bas de la stèle... L'Évêque St Remi baptisant  Clovis 1er dans la basilique de Reims.

    Quelques mètres plus loin, toujours à gauche, on trouve St Roch (pèlerin et thaumaturge français), en contrebas dans le parc.
     

    Au niveau de la basilique supérieur, on peut apercevoir à gauche dans un médaillon une peinture du Pape Pie XII (1876-1958).  La statue de droite représente St Jean l'apôtre. 

      La même statue avec quelques détails en plus...

                                       Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

                               La même statue avec quelques détails en plus...
     

     Toutes les photos de ce billet ont été prises depuis l'esplanade. De chaque côté de celle-ci, il y a une rangée de platanes.  Pourquoi avoir photographié la belle statue de Sainte Anne avec une horrible branche dénudée devant elle ? La réponse se trouve sous la photo suivante...
     

    Il se trouve que cette touffe verte provient d'une branche qui a une profonde et large entaille. Il s'agit sûrement d'une semence venant d'un autre arbre qui a germé à cet endroit. Je dis ça, car je n'ai pas l'impression qu'il s'agisse de feuilles de platane. Le 18 avril 2017 jour de ma visite, cette branche était la seule à porter de la verdure. J'ai vu là le symbole de l'espoir renaissant.
    Je termine ici mon billet et je vous dis @+ pour la seconde partie de ce mini reportage (pour le coup, j'ai mis le paquet happy).
     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires