• L'immunothérapie continue à me faire du bien. Du coup, je  me laisse porter par ce bien-être qui me donne des ailes. J'ai tellement d'énergie en moi que je trouve sans peine quelque chose à faire dans la maison. Résultat, je passe moins de temps devant l'ordinateur, d'où mon silence prolongé oops.

    La maladie n'a pas rétréci mon horizon au contraire, je me sens plus vivante que jamais. Par contre, je m'éparpille un peu trop.  Je passe d'une tâche à une autre sans préavis, un peu comme un enfant lâche son jouet parce qu'il a aperçu quelque chose de plus intéressant. À part que moi, j'ai détecté quelque chose de plus urgent à faire wink2.

    Mes cheveux repoussent, je commence enfin à me reconnaître. Il ne me reste plus qu'à poursuivre mon petit bonhomme de chemin. Faire des choses qui me tiennent à cœur, comme par exemple, apprendre à me servir un peu mieux de mon appareil photo*. Même si  les  réglages manuels sont peu nombreux, il serait temps que j'apprenne à m'en servir happy.

     * Nikon Coolpix L330 (bridge).

     

     ...mon petit bonhomme de chemin.

     

     

    ...mon petit bonhomme de chemin.

     

     

    ...mon petit bonhomme de chemin.

     

     

    ...mon petit bonhomme de chemin.

     

     

    ...mon petit bonhomme de chemin.

                                


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires